Transformation des reserves energetiques dans les sites trophiques induits par Meloidogyne javanica sur tubercules de pomme de terre

W. Hlaoua, N. Horrigue-Raouani

Abstract


Les nématodes à galles Meloidogyne spp. sont des ravageurs endoparasites obligatoires. Sur tubercules de pomme de terre, ils induisent la formation des sites trophiques spécifiques indispensables pour assurer leur cycle de développement. L’aspect des cellules nourricières et la composition de leur cytoplasme semblent être profondément modifiés. Une coloration spécifique au Lugol montre qu’elles sont moins riches en amidon que les cellules des tissus indemnes. Cette observation est confirmée par le dosage de la quantité d’amidon par gramme de matière sèche des tissus infestés. Dans ces tissus, le taux des sucres totaux est inversement proportionnel à celui de l’amidon. Les sucres dans les cellules nourricières ne sont pas des produits extracellulaires: ils résultent de l’action du nématode sur l’amidon stocké dans ces cellules au moins pendant une période du cycle du nématode.

Full Text:

PDF