Comportement de la communauté des champignons prédateurs isolée dans la rhizosphère d’agrumes infestée par Tylenchulus semipenetrans

S. Kallel, M. Labiadh

Abstract


Douze souches de champignons prédateurs isolés à partir de la rhizosphère des arbres des Citrus infestés par Tylenchulus semipenetrans ont été identifiées et évaluées sur leur capacité de croissance, leur activité prédatrice et leur interaction avec les racines des Citrus. L’étude montre que les espèces Arthrobotrys oligospora, A. conoides, A. musiformis, les trois souches du genre Meristacrum et Monacrosporium rutgeriensis ont une croissance rapide alors que A. dactyloides et Monacrosporium cionopagum ont une croissance lente et ceci à différentes températures testées 16,5, 20, 25 et 30 °C. Seules les deux souches de Meristacrum SKAN MC et MCCB ont pu croître à la température extrême de 35 °C. En outre, M. cionopagum, a montré le meilleur pourcentage de capture à 25 °C, en effet il a pu capturer plus de 80% de larves de T. semipenetrans en 72 heures. Par ailleurs, les racines des Citrus, ont montré un effet attractif sur la vitesse de croissance de la majorité des champignons prédateurs isolés (les Meristacrum SKAN MC, MCCB, les deux souches A. conoides RGA, C, A. oligospora LA, A. dactyloides ADCB et M. cionopagum CBM).

Full Text:

PDF