Recherches sur des antagonistes naturels d’Heterodera avenae dans diverses conditions de cultures de ble dur, Triticum durum, en Tunisie

I. Mensi, S. Kallel, N. Namouchi Kachouri

Abstract


Un travail a été conduit pour mettre en évidence la diversité de la microflore associée au nématode à kyste des céréales, Heterodera avenae, dans quatre régions céréalières de la Tunisie. L’isolement des microorganismes associés a visé principalement les champignons inféodés au stade oeuf ou larve embryonnée (stade L1 et L2) qui constitue l’inoculum potentiel du nématode dans le sol. L’isolement a abouti à l’identification de douze champignons: Pochonia chlamydosporia, Alternaria sp., Aspergillus sp., Diplodia sp., Drechslera sp., Fusarium sp., Pithomyces sp., Pythium sp., Penicillium sp., Periconia sp., Trichothecium sp. et Rhizopus sp. Dans toutes les régions prospectées, P. chlamydosporia est le plus fréquemment associé aux femelles et aux kystes. Les sols de la région du Kef sont suppressifs avec un taux de mortalité élevé des oeufs qui coïncide avec la plus haute fréquence de ce champignon ovicide. Un essai in vitro a montré que P. chlamydosporia parasite plus de 70% des oeufs et constitue ainsi un agent potentiel de lutte contre H. avenae. Son association avec la bactérie Rhizobium radiobacter a montré, en outre, une efficacité supérieure sur la mortalité des oeufs et larves du nématode.

Full Text:

PDF